Cobayes de l'Espoir

by Gonetcha

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €4.50 EUR  or more

     

1.
We Remember 03:35
Couloirs du temps et frises des événements Hypnotisents l'esprit du dissident Et si l'histoire n'est qu'une autre fiction Aucun espoir qu'on en tire de leçons Tout compte fait on revient dans la course Les sacrosaints sont cachés dans la brousse On les entend brûler des pousses Les printemps font de nouvelles sources Les mystères des eaux douces Ont encore réussi leur barouf Les images de nouvelles frimousses Les anciennes secousses And We Remember Les images d'un passé présent nous habitent And We Remember On partage tous la même époque Et j'avais besoin de prendre l'air, j'ai traversé la rivière En jouant à l'émissaire, j'ai cru que c'était le truc à faire Et j'avais besoin de prendre l'air, j'ai traversé la rivière En jouant à l'émissaire, j'ai cru qu'faillait faire ça Les années numérotées sont toutes tombées Dans les instruments des Compteurs influenceurs disseminés dans les Appareils d'état, en toute intuition Institution version Instrumentalisation des Dispositions des décision L'enfant au cahier tout déchiré en pulsion L'amour attendu nécessite la perfection Les mystères des eaux douces Ont encore réussi leur barouf Les images de nouvelles frimousses Les anciennes secousses And We Remember Les images d'un passé présent nous habitent And We Remember Les destins en commun On partage la même époque Et j'avais besoin de prendre l'air, j'ai traversé la rivière En jouant à l'émissaire, j'ai cru que c'était le truc à faire Et j'avais besoin de prendre l'air, j'ai traversé la rivière En jouant à l'émissaire, j'ai cru que c'était l'truc à faire On est héritiers de l'histoire de l'humanité On est tous là en même temps même si différents Qu'est-ce qu'on mérite dans la vie? Sotte question Breathe car ça c'est bien gratuit et parfois limité And that's how we remember Les images d'un passé présent nous habitent And We Remember On y pense en outrance, on partage tous la même époque We Remember J'avais besoin de prendre l'air, j'ai traversé la rivière En jouant à l'émissaire, j'ai cru que c'était le truc à faire Et j'avais besoin de prendre l'air, j'ai traversé la rivière En jouant à l'émissaire, j'ai cru que c'était l'truc à faire Oui, we remember Oui, we remember Oui, we remember Oui, we remember
2.
Et ça recommence Dimanche soir l'arrivée d'une autre vague d'incertitude La dégringolade Me plonge dans de nouvelles turpitudes Ça on connait c'est toujours le même baratin Et à présent 'va falloir préparer pour demain Avancée à pas lancé Y'a pas trop de cadence à lever Un jour y'a plus de mille deniers Lendemain on peut plus rien assurer Et c'est pas péreine, ça me fait de la peine Et toute cette détresse à cause du stress En réel visu on est perdus Et on est vraiment pas rendus car Mon avenir est incertain Les bonheurs d'hier Sont les doutes de demain matin Peur de l'habitude comprend lassitude Car quand on reprend tou jours le même chemin Il y a plus d'alternative C'est une stratégie de l'échec Under parano Cyclical psycho Never felt so low Since a week ago Maleur à ceux qu'ont pas la main Sur leur destin ou leur tablette Car y'a toujours le sombre dessein Des marionettes à baillonnette C'est l'amer désillusion des uns et des tribunaux frères En galère de nouvelle vertue Changement d'échelle, stratégies nouvelles Les yeux au ciel on oublie l'objectif "Trucs à faire" collection Destructeurs de l'action Ce qui est sûr c'est que Mon avenir est incertain Les bonheurs d'hier Sont les doutes de demain matin Peur de l'habitude comprend lassitude Car quand on reprend tou jours le même chemin Il y a plus d'alternative C'est une stratégie de l'échec Tous volontaires Cobayes de l'espoir Il y a toujours autre chose à faire Pour le pouvoir Under parano Cyclical psycho Never felt so low Since a week ago Dimanche soir l'arrivée d'une autre vague d'incertitude La dégringolade Me plonge dans de nouvelles turpitudes Ça on connait c'est toujours le même baratin Et à présent 'va falloir préparer pour demain-main
3.
Fais partie d'la société Et estime-toi bien doté Et si jamais tu oses te rebeller Les petits gourous de comptoir Seront tes cauchemards J'ai toujours fuit les maux, au verso Le détour de l'assault dans le dos Symphonie de mépris, c'est la vie A mon tour d'être autrui Là-bas on verra si déjà Il y a de la place pour l'émoi Et sinon, on avisera Under infuence of others There's no way to express us No way to get closer to whatever is inside you Wanna faire le zigomar Au lieu de faire tes petits devoir Et jamais vu un petit tétar Etre aussi en retard d'espoir Et on a platter with a saucer While you could be under water I told you were nearing, danger On the boat of my own desire I just can't get enough Rowing on through my disaster I think it's gon' get rough If I, don't make, it back There's no need to attack, or to let it die Les limites sont là, pour être franchies Encore une étape Certain Silence J'ai toujours fuit les maux, au verso Le détour de l'assault dans le dos Symphonie de mépris, c'est la vie A mon tour d'être autrui En toute saison, on est dans le noir Plus de passion, c'est dérisoir L'immersion dans le fond des new prisons Les damnés de la haute définiton Les affaires de médaille, de faille, quelle trouvaille Ce ne pas grave plus important C'est de garder des arguments Au revoir l'évolution, la création, bye bye l'action J'ai des devoir à la maison qui demandent toute mon attention C'est la misère du tributaire des faits divers qui persévère We're standing still, going nowhere On the boat of my own desire I just can't get enough Rowing on through my disaster I think it's gon' get rough If I, don't make, it back There's no need to attack, or to let it die Les limites sont là, pour être franchies Encore une étape Certain Silence J'ai toujours fuit les maux, au verso Le détour de l'assault dans le dos Symphonie de mépris, c'est la vie A mon tour d'être autrui En toute saison, on est dans le noir Plus de passion, c'est dérisoir En avance sur mon temps J'ai d'la chance, mais j'attends En avant, la relève est arrivée en ces lieux On était d'avis de faire ça mieux Dans l'idée d'aller vers Un idéal intelligent In Certain Silence J'ai toujours fuit les maux, au verso Le détour de l'assault dans le dos Symphonie de mépris, c'est la vie A mon tour d'être autrui En toute saison, on est dans le noir Plus de passion, c'est dérisoir Certain silence makes more sense
4.
Expiration 03:09
Constantes perturbées Tension chuttée Patient entubé Conscience partie Débat du gras à l'infini Nous aura gagas et sans ami L'effort record Nous oblige à rester à bord Prochaine étape rien est gratuit La moyenne épate, motive l'envie L'effort record Nous oblige à rester à bord La folie des jours après jour N'en fini jamais dans ses tours L'énergie toujours disparaît Et ne revient jamais J'ai plus d'appétit ni de soucis J'ai passé la frontière Oui j'ai bien fini la maladie J'en ai plus rien à faire enfin libre On prend l'expiration sans façon L'expiration sans débat J'ai plus d'appétit ni de soucis J'ai passé la frontière Oui j'ai bien fini la maladie J'en ai plus rien à faire Encore des accords enterrinés Enfin c'est terminé Nous vivons tous en sursis Encore une fois qui a le droit Et si c'est pour toi ça me regarde pas L'effort record Nous oblige à rester à bord La folie des jours après jour N'en fini jamais dans ses tours L'énergie toujours disparaît Et ne revient jamais J'ai plus d'appétit ni de soucis J'ai passé la frontière Oui j'ai bien fini la maladie J'en ai plus rien à faire enfin libre On prend l'expiration sans façon L'expiration sans débat J'ai plus d'appétit ni de soucis J'ai passé la frontière Oui j'ai bien fini la maladie J'en ai plus rien à faire Encore des accords enterrinés Enfin c'est terminé Nous vivons tous en sursis J'ai cherché en vain au lointain L'aube d'un autre lendemain On a rarement les mots qu'il faut Pour rammener l'égo à bon niveau On rabache les mêmes idéaux Pas la peine d'en faire un mélo J'ai plus d'appétit ni de soucis J'ai passé la frontière Oui j'ai bien fini la maladie J'en ai plus rien à faire enfin libre On prend l'expiration sans façon L'expiration sans débat J'ai plus d'appétit ni de soucis J'ai passé la frontière Oui j'ai bien fini la maladie J'en ai plus rien à faire Encore des accords enterrinés Enfin c'est terminé J'ai plus d'appétit ni de soucis J'en ai plus rien n'a-n'a-n'a-n'a Prends l'expiration
5.
Ouvre les yeux La légion des leçons Ne fait pas de façons Les armées bien pensées Are too much to take on Les circonvolution Génèrent des frictions Et des preuves surrannées Too hard to withdrawn Les enfant sociaux Écrivent au tableau Les discours plastiques Sensés être didactiques Nous lavons les illusion Sans effusion Sans décision there's no future La vérité parfois dure à admettre De toute façon on a raison On se marre et on fait les idiots Et on get on with the flow The flow Conformity is a personal flaw Je peux plus m'arrêter, ce n'est qu'une cour de recré Je peux plus m'engager, je ne veux pas m'aligner Je peux plus censurer, ma pro-pre réalité Thought Industry In a society y'a pas d'ami Ou d'ennemi tout est déjà définini C'est pas du mépris Mais tout ce que t'as à l'esprit N'intéresse personne J'ai plus télé, je suis plus posé L'armoire a craqué, je suis dépouillé Je peux plus fonctionner, ou exister S'il vous plait qu'on m'emprisonne En fatigue anoncée, oui j'ai toute l'éternité Pour enfin dire sans mentir, que j'ai envie de fuir Now it's my ambition To better tame this lion That burns my insides And lets the anger rise La vérité parfois dure à admettre De toute façon on a raison- On se marre et on fait les idiots Et on get on with the flow The flow Conformity is a personal flaw Je peux plus m'arrêter, ce n'est qu'une cour de recré Je peux plus m'engager, je ne veux pas m'aligner Je peux plus censurer, ma pro-pre réalité Thought Industry Inside and out, there's so much to shout about And no one to hear Toutes ces années suspendues Ne seront jamais rendues Être soi-même est une lutte constante Une lutte constante Une lutte constante Une lutte constante Thought Industry Je peux plus m'arrêter, ce n'est qu'une cour de recré Je peux plus m'engager, je ne veux pas m'aligner Je peux plus censurer, ma pro-pre réalité Thought Industry

credits

released October 5, 2020

license

all rights reserved

tags

about

Gonetcha Lyon, France

GONETCHA is back with a new release.
"OUI MAIS" is a mini album evoking our deeply ingrained strategies.
Captivating vocals, an energetic bass, and orchestral arrangements make new aspects of GONETCHA's music resonnate.
GONETCHA's colorful, subtle and inovative style stretches the boundaries.
... more

contact / help

Contact Gonetcha

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Gonetcha, you may also like: